Remèdes de grand-mère pour soigner les chevaux

Pourquoi utiliser des remèdes de grand-mère pour soigner les chevaux ?

Un remède de grand-mère est une préparation élaborée à partir de produits naturels. On les nomme ainsi car ils étaient utilisés par nos grand-mères avant qu’il y ait autant de produits pharmaceutiques sur le marché. Leurs bienfaits ont été démontrés chez l’homme mais aussi chez les chevaux. Ces remèdes de grand-mère présentent l’avantage d’être naturels, peu coûteux et sans danger pour le cheval. Ils seront utilisés comme complément alimentaire ou pour effectuer des soins ou soulager des petits maux et apporter confort et bien-être aux chevaux.

L’ail

Un proverbe provençal dit : « l’ail est à la santé ce que le parfum est à la rose ». Nos anciens utilisaient beaucoup l’ail pour se soigner et pour soigner leurs bêtes. De nombreux propriétaires font des cures d’ail à leur cheval. Cette plante est en effet un complément alimentaire intéressant car les vertus de l’ail sont nombreuses. Il est insectifuge, anti-oxydant, expectorant, vermifuge… Cette plante vivace est de plus en plus utilisée pour les chevaux. Il dispose d’un effet antiparasitaire qui contribue à nettoyer le système digestif. Ses propriétés antiseptiques permettent de booster le système immunitaire et il fluidifie le système sanguin. C’est un remède de grand-mère également pour le cheval qui présente des problèmes respiratoires, grâce à ses propriétés expectorantes. Enfin, il est un répulsif naturel à insectes.

Attention toutefois à ne pas en abuser. Comme beaucoup de bonnes choses, il est à consommer avec modération. Il est en effet toxique pour le cheval dès 0,2 G/kg/j d’ail séché.  

L’ail reste un excellent complément alimentaire à donner à vos chevaux. Il peut être distribué sous plusieurs formes : frais ou séché. L’ail frais sera administré moulu ou écrasé tandis que l’ail déshydraté sera donné en flocons, granulés, poudre ou en semoule. Pour parfaire la recette et ses bienfaits, il peut être associé à d’autres produits naturels. Cheval-energy.com vous propose une gamme d’ail pur déshydraté, facile à mélanger avec la ration qui apporte confort et bien-être au cheval.  

Le thym

Cela fait des millénaires que l’homme utilise les propriétés du thym pour sa santé. Ses vertus sur les chevaux ont également été démontrées. Cette plante méridionale est un remède de grand-mère pour les chevaux qui permet de traiter une toux en le mélangeant à la ration ou de désinfecter une plaie en faisant des compresses d’infusion. Le thym est en effet antiseptique, anti-inflammatoire, astringent et expectorant.

Dans le cas de problèmes respiratoire, pour une efficacité renforcée, il peut être associé à de l’ail ou encore à du tussilage également nommée « chasse-toux ».

La levure de bière

La levure de bière est un super aliment tant pour l’être humain que pour le cheval. Cette source naturelle de vitamines B, d’oligo-éléments et d’acides aminés contribue au bien-être du cheval. La levure de bière contribue à faciliter la digestion, améliorer la résistance de l’organisme, renforcer la qualité de la corne, apporte brillance au poil et améliorer la tonicité générale du cheval. Il s’agit d’un complément alimentaire naturel qui doit être administré comme traitement de fond pour qu’il puisse agir efficacement. La levure de bière soutient la flore intestinale du cheval ce qui va l’aider à prendre de l’état. Cheval-energy.com propose ainsi par exemple un Pack Cheval Maigre 100 % naturel pour favoriser la prise d’état et la reconstruction musculaire qui comprend de la levure de bière et de l’huile de lin.

L’huile de foie de morue

Une autre astuce de grand-mère 100 % naturelle pour aider les chevaux. L’huile de foie de morue est source d’acides gras essentiels et de vitamines A et D. Il s’agit d’un fortifiant naturel utile lors des phases de croissance du poulain et pour protéger la peau et donner de la brillance aux poils et aux crins. Les vitamines A et D étant toxiques à haute dose, il est recommandé d’alterner les cures d’huile de foie de morue avec des huiles végétales, comme l’huile de lin par exemple.

L’huile de lin

Nos ancêtres ont découvert que l’huile de lin permettait d’aider les chevaux maigres à prendre de l’état sans augmenter les rations. Cette source précieuse en acides gras essentiels et en omégas 3, 6 et 9 est excellente pour la santé des équidés. Elle a des vertus pour le système digestif, les poils et le système cardiovasculaire.

La graine de lin cuite

La graine de lin peut être utilisée une fois cuite tant par voie orale qu’en application locale. Il s’agit là d’une autre astuce pour soigner naturellement vos chevaux. Elle est préconisée pour soulager un intestin brûlé par l’avoine ou pour les chevaux qui ont tendance à faire des bouchons de paille. Elle libère en effet des mucilages qui forment un pansement gastrique et disposent de propriétés maturatives et laxatives. Elle sera très utile également si votre cheval a un abcès au pied. En effet le pansement de graines de lin cuites permettra de faire murir l’abcès. Pour le réaliser, faites cuire les graines de lin avec de l’eau jusqu’à obtenir un gel. Attendre que le mélange refroidisse puis appliquer sous un pansement. Recommencer l’opération tous les jours jusqu’à ce que l’abcès perce. Si votre cheval a les pieds sensibles vous pouvez également lui faire un pansement de graines de lin la veille d’un effort important, entrainement ou concours et le retirer quelques heures avant.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre est utilisé depuis très longtemps comme élixir de jeunesse. Il contient de nombreuses substances nutritives. Le vinaigre de cidre de pomme pour chevaux NAF soutient ainsi la vitalité et stimule l’appétit des chevaux. Une astuce naturelle simple.

Le miel

Parmi les remèdes de grand-mère bien connus également pour les chevaux, le miel aux nombreux bienfaits. Cet aliment dispose de nombreuses propriétés bien utiles pour soigner les petits maux des chevaux.

  • Un cicatrisant et un antibactérien : Le miel absorbe les substances nocives de la plaie favorisant ainsi la cicatrisation et limitant les risques d’infections. Il a en effet la capacité à absorber les substances nocives des plaies ce qui favorise la production de tissus sain. Il va ainsi favoriser la cicatrisation et a un effet apaisant sur les brûlures légères. Pour l’utiliser dans ce cadre, il faut l’appliquer sur la plaie ou la brulure. Cela ne dispense pas de préalablement bien nettoyer la plaie. Il peut s’utiliser pur mais on le trouve également dans des crèmes antimicrobiennes comme HoneyHeel de Red Horse Product recommandée pour traiter la gale de boue. Attention toutefois à ne pas appliquer de miel sur une plaie que le cheval peut facilement atteindre avec sa bouche. Appété, il risquerait de lécher la plaie ce qui retarderait la cicatrisation.
  • Pour faire un cataplasme d’estomac : Chez le cheval qui a des ulcères, le miel est un remède de grand-mère intéressant également au même titre que l’Aloe Vera. Donné avant la ration, il va former un pansement gastrique qui protège l’estomac du cheval.
  • Un remède contre la toux : On connaît chez l’être humain les vertus du miel pour apaiser les maux de gorge et a toux, il en est de même pour les chevaux qui ont des toux d’irritation par exemple.
  • Un calmant : Une autre vertu moins connue du miel est son effet apaisant qui sera utile sur les chevaux d’un naturel stressé

Quel miel faut-il choisir ? On sélectionnera le miel de lavande ou de tilleul pour ses propriétés apaisantes et sédatives, le miel d’eucalyptus pour la toux et les maux de gorge, le miel d’acacia ou de bourdaine pour le système digestif ou le miel de thym pour cicatriser. Quelle que soit la fleur ou l’arbre dont il est issu, il est recommandé d’acheter du miel de petits producteurs.

Son goût attrayant pour les chevaux en fait un remède de grand-mère facile à utiliser pour les chevaux et ses nombreuses vertus font de lui un incontournable.

L’huile d’amande douce

Une autre astuce de grand-mère pour prendre soin de nos chevaux : l’huile d’amande douce. Un produit de grooming incontournable pour faire briller la peau du cheval. L’huile d’amande douce est utilisée depuis l’Antiquité pour hydrater et nourrir la peau. Sans danger pour le cheval, elle permet de faire briller le contour des yeux et des naseaux lors d’une compétition mais elle peut également être utile chez les chevaux souffrant de dermite estivale pour apaiser les irritations et les démangeaisons. L’huile d’amande douce pour chevaux du Laboratoire ESC est pure et 100 % naturelle, un produit à avoir dans son sac de grooming.