Ail cheval : comment et quand l'utiliser
Notre sélection pour vous
Equi-Top
Ail Pur d' Equi-Top pour le confort et le bien être du cheval -...
À partir de 19,80 €
+ d'options
Trm
Poudre d'Ail pour chevaux de la marque TRM, pour le bien-être de...
À partir de 16,30 €
+ d'options
Horse Master
Ail pour chevaux en semoulette, pour le bien être du cheval -...
15,30 €
ESC Laboratoire
Ail Semoule de qualité premium, sans additifs, pour le bien-être de...
À partir de 16,45 €
+ d'options

Distinguer le vrai du faux sur l'ail cheval

L’ail cheval contient plusieurs principes actifs naturels puissants, qui deviennent toxiques - et donc dangereux - à doses excessives (supérieures à 2g d’ail frais ou 0,2g d’ail séché / kilo de poids vif) ou à doses modérées mais prolongées (plus de un mois).

A doses correctes, l’ail a effets bénéfiques démontrés scientifiquement :

  • effets hypo-lipidémiants ( = qui diminuent les lipides dans le sang),
  • effets anti-coagulants ( = qui fluidifient le sang), raison pour laquelle l’ail était autrefois couramment utilisé chez les chevaux de course pour accélérer la circulation sanguine à l’effort,
  • propriétés chélatrices ( = qui s’attachent à d’autres éléments chimiques et permettent leur élimination de l’organisme) contre certains métaux lourds et toxines de l’organisme du cheval,
  • effets anti-oxydants ( = qui prévient la dégradation des cellules par oxydation)
  • effets immuno-stimulants ( = qui stimule les défenses immunitaires), antibactériens et anti-septiques,
  • et enfin, du fait de son odeur soufrée, un effet insectifuge.

L'ail renferme aussi des vitamines A, B1, B2 et C, mais en concentration peu intéressantes médicalement… En clair, pour ses apports vitaminiques, l’ail cheval ne peut pas faire de mal mais il existe bien d’autres sources naturelles plus concentrées de telles vitamines !

Les vertus antibiotiques, antioxydantes et anticoagulantes pour lesquelles l’ail est connu et utilisé depuis l’antiquité sont liées à la présence d’alliine (de « Alium », ail en latin), d’ajoène (de « Ajo », ail en espagnol), et d’allicine. L’alliine, l’ajoène et l’allicine sont des composés soufrés qui donnent à l’ail son odeur forte et son goût… si spécial, et qui lui confère aussi ses vertus ! C’est aussi ce composé souffré qui, par sa délicate odeur exhalée par l’haleine de votre cheval éloigne les insectes…..

Attention, il est couramment ignoré que l’allicine n’est synthétisé par l’ail que si cet ail est haché ou écrasé, par dégradation enzymatique de l’ajoène et de l’alliine en allicine ! Donc engloutir une gousse d’ail entière ne sert à rien. Il faut la couper en lamelles ou la hacher pour que la synthèse d’allicine s’opère.

En résumé, ce qu’il faut retenir sur l'ail pour chevaux :

  • Les vertus antibiotiques, anticoagulantes et antioxydantes de l’ail pour votre cheval (et vous !) sont réelles et démontrées scientifiquement ;
  • L’ail possède des principes actifs puissants, il ne faut donc JAMAIS dépasser les doses prescrites et JAMAIS donner de l’ail en continu à votre cheval ;
  • Le premier de ces principes actifs, l’allicine, n’est synthétisé que si l’ail est coupé, hâché, broyé, etc
  • L’ail se donne par cures de deux à trois semaines maximum.

VOIR TOUTES NOS SOLUTIONS AIL POUR CHEVAUX

Les principales formes d’ail cheval

Les principales formes d'ail pour chevaux :

  • l'ail brut (en gousse épluchées ou écrasées): les gousses écrasées sont la source la plus intéressante médicinalement car la synthèse d’allicine y est maximale.
  • l'ail séché en copeaux, lamelles ou chips : cette forme a l’avantage d’être croquant en bouche pour le plaisir du cheval et d’être facilement préhensible. Pour bénéficier de ses vertus, cette forme d’ail doit cependant être trempée (ré-hydratée) et laissée à l’air libre quelques instants pour que la synthèse d’allicine s’opère.
  • l'ail séché en poudre ou semoule : son administration dans la ration est facile mais, comme pour les copeaux, cette forme d’administration nécessite une réhydratation préalable pour être vraiment efficace.
  • l'huile essentielle d'ail : cette forme concentre beaucoup des bienfaits de l’ail mais nécessite un dosage soigneux pour éviter les effets indésirables et parfois dangereux d’un surdosage en ail.

Le dosage pour une cure d’ail pour un cheval

Le bon dosage d’ail cheval se situe aux alentours de 20 à 40 grammes pour un cheval de 500 kg et de 20 grammes pour un poney de 250 kg. En cas de doute, demandez conseil à votre vétérinaire ou demandez nous !