Facebook tracking
Promotions
Notre siège

Cadeaux

No gifts at this time.

Curcuma pour chevaux : Quand et comment l'utiliser

23 mai 2019

Plante aux nombreuses vertus, le curcuma est un complément alimentaire naturel qui peut apporter un réel confort et bien-être au cheval souffrant de pathologies digestives ou articulaires ou encore pour celui dont le foie est fragile. Cheval-energy.com revient pour vous sur ce super aliment.

 

Le curcuma, ou gingembre jaune, est une plante originaire d’Inde et de Malaisie. Cette plante vivace tropicale qui mesure entre 60 cm et 1,50 m de haut est utilisée comme épice et colorant naturel dans la cuisine, mais dispose surtout de propriétés thérapeutiques très intéressantes. Elle est utilisée depuis très longtemps dans la médecine ayurvédique et chinoise, considérée comme les plus vieilles médecines, et a montré ses nombreuses vertus notamment anti-inflammatoires et drainantes. Il a été ainsi reconnu pour ses effets positifs sur les humains notamment pour les os et articulations, pour la peau, la digestion, le foie. Ses effets bénéfiques en font une plante intéressante pour soulager les chevaux souffrant notamment de troubles digestifs ou articulaires.

C’est le rhizome du Curcuma Longa, riche en curcumine et en flavonoïde qui est utilisé. Les racines sont déshydratées puis broyées pour constituer la poudre qui peut être un excellent complément alimentaire pour les chevaux.

 

Soulager les douleurs digestives

De nombreux chevaux souffrent de fragilités au niveau du système digestif qu’il est possible de soulager notamment grâce à la phytothérapie. Ainsi, traditionnellement, le curcuma est utilisé pour soigner les chevaux souffrant de troubles intestinaux ou encore d’ulcères gastriques. Grâce à ses propriétés, il s’agit là d’une solution naturelle pour le confort digestif du cheval. En effet, utilisé comme complément alimentaire sur le long terme, il permet de réduire l’acidité gastrique favorisant les ulcères et les inflammations de l’estomac.

 

Les pouvoirs detoxifiants

Le curcuma longa est également une plante détoxifiante. Elle lutte contre les radicaux libres et prévient ainsi de certaines maladies. Il va également aider le foie et les reins à éliminer les toxines. En effet, il contient des flavonoïdes, une catégorie de polyphénols, une molécule bien connue pour ses vertus anti-oxydantes. Des études ont démontré que le curcuma avait un rôle hépato protecteur qui protège le foie du cheval.

 

Pour une cicatrisation plus rapide

Le curcuma a également des propriétés thérapeutiques pour certaines maladies de peau et il a été constaté que cela accélérait la cicatrisation des plaies des chevaux qui prenaient ce complément alimentaire. 

 

Des vertus anti-inflammatoires pour les pathologies articulaires

Le curcuma dispose de vertus anti-inflammatoires, idéales pour soulager les chevaux souffrants de pathologies articulaires. Ce sera donc également un complément intéressant pour soulager les chevaux qui souffrent de l’une ou l’autre des pathologies articulaires comme l’ostéo-arthrose juvénile, d’ostéocondrose dissécante (OCD), l’arthrose ou encore le syndrome podotrochléaire (maladie naviculaire). Le curcuma ne soignera pas ces différentes pathologies mais permettra d’apporter du confort au cheval et de réduire la douleur. Il peut être intéressant aussi pour le cheval de sport qui exerce une activité intensive en soutient pour favoriser la souplesse et la santé des articulations et des muscles.

 

Redoubler d’efficacité avec d’autres plantes?

Les plantes sont bien connues aujourd’hui pour leurs bienfaits sur les chevaux et la phytothérapie de plus en plus utilisée pour les soulager. Le curcuma est efficace, toutefois il peut être utile de l’associer à d’autres plantes pour multiplier les effets.

Par conséquent, on peut améliorer la locomotion du cheval à l’aide de curcuma que l’on pourra donner avec de  l’harpagophytum, de prêle des champs, ou encore d’ortie piquante. Ainsi, par exemple, dans le cas de raideur articulaire et d’arthrose chez le vieux cheval, il pourra être associé à de l’harpagophytum, qui apporte souplesse et confort aux articulations. Autre exemple, chez le cheval de sport, pour apporter un soutien articulaire, on pourra le combiner à de la prêle, ou à l’ortie, toutes deux sources de silice qui soutient l’appareil locomoteur, notamment dans le cas de déminéralisation.

S’il est donné pour aider le système digestif du cheval, le curcuma pourra être combiné à de la Reine des prés, à de l’Aloe Vera, ou encore être associé à du lithothamne, aux propriétés antiacides puissantes. Enfin pour les fonctions hépatiques, on pourra le combiner avec de l’Acerola.

 

Bon à savoir

Il faut éviter de donner du curcuma à votre cheval si votre vétérinaire a prescrit un traitement anti-inflammatoire chimique, car le curcuma risque de décupler les effets et engendrer des effets indésirables. N’hésitez pas à poser la question à votre vétérinaire lorsque vous voulez faire une cure à votre cheval.

Par ailleurs pour, booster les effets, il est possible d’ajouter de manière ponctuelle 12 grammes de poivre noir par kilos de curcuma. Toutefois il ne faut pas que ce soit fait de manière systématique car le poivre ouvre les voies d’absorption du tube digestif, favorisant l’ingestion de métaux lourds notamment qui sont normalement évacués. 

Le curcuma a une odeur un peu particulière, il est conseillé de l’intégrer progressivement à la ration, mais il est généralement bien accepté par les chevaux. Ne pas hésiter à humidifier légèrement la poudre pour qu’elle se mélange bien aux grains. Comme de nombreux compléments alimentaires naturels il faut parfois patienter un peu pour voir les effets bénéfiques sur les chevaux. Un mois peut être nécessaire pour commencer à déceler les améliorations apportées par le curcuma sur le cheval.

 

Une gamme complète chez cheval-energy.com

Cheval-energy.com a sélectionné pour vous des compléments alimentaires contenant du curcuma soit pur soit associé à d’autres plantes. Vous pouvez opter pour Curcuma Cheval du laboratoire ESC et faire une cure de 10 grammes par jour pendant 30 jours à renouveler si nécessaire. Ou encore le Curcuma pour chevaux (Turmeric) d’Hilton Herbs. On trouve également des mélanges comme Ekyflex Arthro des laboratoires Audevard, qui est un mélange de plantes dont le Curcuma et le poivre noir. Ou encore des packs, comme le Pack Phyto pour soutenir les articulations du vieux cheval ou du cheval de sport, qui comprend du curcuma, de l’harpagophytum et de la prêle.