Facebook tracking
Promotions
Notre siège

Cadeaux

No gifts at this time.

Phytothérapie et produits naturels : Ce qu'il faut savoir

17 février 2019

La phytothérapie est une médecine d’avenir, dont l’efficacité est reconnue par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Les compléments alimentaires contiennent d’ailleurs souvent des plantes médicinales.

La phytothérapie est aujourd’hui principalement répandue pour la prévention des douleurs articulaires mais toute une panoplie de plantes existent et sont ancestralement utilisées, chez l’homme comme chez le cheval, pour la plupart des pathologies non seulement articulaires mais aussi digestives, cutanées, respiratoires etc. de nos chevaux. Les compléments alimentaires à base de phytothérapie sont naturels et efficaces, mais ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi la multiplicité de produits disponibles.

Découvrez un petit tour d’horizon des différentes plantes et ce qu’elles peuvent apporter à vos chevaux !

 

Qu’est-ce que la phytothérapie

La phytothérapie fait partie des médecines douces.

Le nom vient du mot grec “phyton” qui signifie plantes et “therapeia” qui signifie traitement. La phytothérapie permet donc de soigner par les plantes. La phytothérapie est utilisée depuis l’antiquité pour soigner les maux de tous les jours.

Couplée aujourd’hui aux techniques modernes, elle permet de traiter un certain nombre de pathologies.
Les origines exactes de cette médecine ne sont pas clairement identifiées, mais même les animaux l’utilisent sans le savoir ! Et oui, vous avez sûrement déjà vu un cheval choisir les plantes qu’il mange dans un pré.
Les animaux savent ce qui est bon pour eux en général.

Avec les progrès de la médecine traditionnelle, on a pu extraire, doser, ajuster les principes actifs des plantes pour mieux cibler les traitements. On trouve la phytothérapie sous de nombreuses formes : tisanes, poudres, gélules ou même en application locale.

La phytothérapie pour les chevaux sera sous forme de complément liquide le plus souvent, ou directement avec les plantes séchées que l’on mélange directement dans la ration. Il existe de nombreux cas dans lesquels la phytothérapie est bénéfique pour nos chevaux. Nous vous en présentons quelques-uns.

 

 

Les applications de phytothérapie

La phytothérapie pour le soutien locomoteur, une approche idéale

La phytothérapie a toute sa place dans la prise en charge des douleurs locomotrices du cheval car de nombreuses plantes ont des effets anti-inflammatoires.

L’Harpagophytum

Les harpagosides contenus dans les racines de l’Harpagophytum procumbens (également appelé griffe du diable) permettent de contrôler la douleur et l’inflammation, notamment lors d’arthrose.

Attention néanmoins, l’Harpagophytum est considéré comme une substance dopante et ne doit donc pas être utilisé juste avant, ou pendant, une compétition.

 

La Reine des prés

La Reine des Prés (Filipendula ulmaria), première plante dont a été extrait l’acide acétylsalicylique (c’est-à-dire l’aspirine) permet de réduire les raideurs articulaires chez le vieux cheval, le cheval athlète ou le cheval atteint d’arthrose. Elle peut être utilisée lors d’épisodes de fourbure. A noter qu’elle est une excellente alternative à l'harpagophytum chez le cheval sensible de l'estomac !

 

La Prêle

La Prêle (Equisetum arvense) a des propriétés reminéralisantes grâce à la silice qu’elle contient. La silice est très utile pour maintenir les cartilages et le fonctionnement des articulations. Elle permet de limiter les raideurs du cheval liées à l'arthrose ou si votre cheval a dû être immobilisé longtemps au box.

 

Le Curcuma
Le Curcuma Longa, dont le rhizome est réduit en poudre est très connu en cuisine dans laquelle on l’utilise pour rehausser la saveur de certains plats. En phytothérapie il est utilisé pour soutenir les muscles et les articulations du cheval lors de raideurs ou d’un travail intensif. Le rhizome de curcuma est en effet riche en curcumine aux propriétés antioxydantes puissantes.

Soutien du foie et des reins grâce aux plantes

De nombreuses plantes permettent de soutenir le foie et les reins en agissant comme un drainant.

L’Orthosiphon

Aussi appelé Thé de Java ou Moustache de chat, grâce à sa forme caractéristique, l’Orthosiphon est un draineur naturel. Il a une action diurétique. C’est également un anti-inflammatoire et un excellent antioxydant.

Le Pissenlit

Le Pissenlit est une plante bien connue et présente dans nos champs et prairie. Elle stimule et apaise le foie. Elle a des vertus dépuratives et prévient les problèmes rénaux.
On utilise le Pissenlit pour soutenir le bon fonctionnement des reins du cheval après un effort ou une maladie. Mais il est également utilisé pour soutenir la sécrétion biliaire et la digestion et en cure détox lors des changements de saisons.


Le Conseil du véto

Le Pissenlit peut être associé avec l’artichaut pour une meilleure synergie. Notre produit Equistro Elimination est riche en Orthosiphon, Pissenlit et Artichaut pour une action complète.

 
Le Chardon Marie

Les graines du Chardon Marie (Sylibum marianum) sont utilisées pour soutenir le foie lors d’une intoxication du cheval. Riche en silymarine dont le composant principal est la silybine, cette plante est reconnue pour ses propriétés hépato-protectrices (protection du foie).


Le conseil du véto

Les graines de Chardon Marie peuvent être associées aux feuilles d'artichaut et au pissenlit lorsque l'on souhaite effectuer un drainage de l'organisme.

Gérer le stress : la phytothérapie comme traitement de fond

La phytothérapie est une solution aujourd’hui largement utilisée chez le cheval stressé : des plantes apaisantes comme la Passiflore, le Pavot de Californie, l’Aubépine, la Camomille ou même le Bacopa - traditionnellement utilisé en médecine ayurvédique pour ses effets anxiolytiques et relaxants - font partie des phytothérapies ayant démontré leur efficacité.

Le Passiflore (Passiflora incarnata) et la Camomille

Ces 2 plantes associées ensemble ont des vertus apaisantes qui vont permettre de relaxer votre cheval avant un concours ou un transport.

Le conseil du véto
Vous pouvez utiliser des produits comme le Becool Solution de Ravene, qui utilise une synergie de plantes comme le Passiflore, la Camomille et l’Aubépine, associées à du tryptophane, un acide aminé reconnu pour ses propriétés dans la régulation du stress et du magnésium et son action relaxante et anti-stress.

 

Le Pavot de Californie (Eschscholzia californica)

L'eschscholtzia est un sédatif et un anxiolytique naturels. Cette plante apaise aussi la nervosité. On la retrouve associée à d’autres plantes comme dans notre produit Phytorelax de Equi-top pour une efficacité maximum.

Les aliments complémentaires disponibles sur le marché combinent fréquemment plusieurs de ces différents outils comme le tryptophane, le magnésium, les phéromones, et les extraits de plantes, pour un maximum d’efficacité !

Ils ne modifient pas les performances… alors n’hésitez plus !

 

La phytothérapie pour aider les juments en chaleur

Certaines juments présentent pendant la saison des chaleurs (habituellement de février à octobre) une modification de leur comportement au moment de leurs chaleurs (1 semaine toutes les 3 semaines) ou de façon continue : elles peuvent montrer des signes d’agressivité, urinent fréquemment, couinent, fouaillent de la queue, et sont délicates à travailler.

Les anciens les appellent communément des juments « pisseuses ». Ces changements de comportement sont liés à un dérèglement hormonal ou des ovaires douloureux. On peut alors miser sur des compléments à base de plantes.

Le Gattilier

Ce petit arbrisseau joue sur les sécrétions hormonales. Il apaise et a des propriétés antispasmodiques.

Le saviez-vous ? Cette plante est aussi appelée Poivre des Moines : réputée pour ses propriétés anaphrodisiaques, elle était volontiers administrée aux moines novices par ceux plus anciens à leur entrée au monastère pour calmer leurs ardeurs !

Le Houblon

Il est aussi utilisé pour ses propriétés sédatives et relaxantes, et permet de réguler le comportement difficile de ces juments. Il est associé à d’autres plantes relaxantes et apaisantes comme la mélisse et la camomille, comme dans notre produit Equistress d’ESC Laboratoires.

 

Le cheval a un système digestif fragile. La phytothérapie permet de soigner son cheval sans altérer le fonctionnement de la digestion. Mais qui dit plantes ne veut pas dire absence de risques : suivez toujours les consignes d’utilisation des produits pour éviter des surdosages.

 

Notre vétérinaire est disponible pour répondre à vos questions : contact@cheval-energy.com ou 01.46.91.03.38