Facebook tracking

Filtrer les produits

Promotions
Notre siège

Cadeaux

No gifts at this time.

Soins

Vous trouverez chez Cheval Energy des produits très élaborés pour apaiser et soigner les yeux fragiles de votre cheval.

Il y a 2 produits.
Résultats 1 - 2 sur 2.
  • Twelve de TVM, collyre protecteur de la cornée des animaux, recommandé en complément des traitements médicaux des ulcères cornéens - Liquide stérile en flacon de 10 ml   Twelve de TVM, collyre protecteur de la cornée des animaux, recommandé en complément des...

     

     

    11,10 €
    Disponible
  • Clerapliq du laboratoire TVM, collyre à base de RGTA recommandé en traitement d'appoint des ulcères profonds de la cornée chez l'animal - Proposé en boîte de 5 unidoses stériles de 0,33 ml   Clerapliq du laboratoire TVM, collyre à base de RGTA recommandé en traitement d'appoint des...

     

     

    37,95 €
    Disponible
Résultats 1 - 2 sur 2.
Devenez acteur de la santé de votre cheval

L’œil du cheval : un organe fragile

Le cheval est un mammifère ayant le statut de proie dans la nature. La disposition de ses yeux lui permet de voir quasiment intégralement autour de lui, afin de pouvoir repérer facilement un danger et prendre la fuite le cas échéant. La localisation des yeux sur les cotés de sa tête a toutefois l’inconvénient de les exposer à divers problèmes. Les yeux des chevaux sont des organes sensibles qu’il faut surveiller, car une infection de l’œil peut être très douloureuse, s’aggraver rapidement et laisser des séquelles, voire aboutir à une cécité permanente. Au quotidien, il peut être utile de nettoyer l’œil de votre cheval à l’aide d’une éponge propre humide ou imbibée de collyre ou d’une lingette spéciale en caressant doucement l’œil.

 

Les maladies touchant les yeux du cheval

Les yeux de votre cheval doivent avoir toute votre attention. Si l’œil de votre cheval coule excessivement, avec un larmoiement blanc ou jaune, parait gonflé, présente un voile blanc, se ferme ou est complètement clos, il est nécessaire de faire intervenir votre vétérinaire au plus vite. Celui-ci pourra poser un diagnostic et prescrire le traitement adéquat.

La conjonctivite est une affection de l’œil courante chez le cheval, car une simple poussière provenant de son foin ou du sable de la carrière peut s’introduire dans l’œil et causer une irritation. L’œil est gonflé et « pleure » excessivement. En général, votre vétérinaire prescrira un lavage oculaire suivi d’un antibiotique et d’une pommade ophtalmique pour faire rentrer les choses dans l’ordre. Un traumatisme touchant la cornée, une infection bactérienne ou encore la présence d’un parasite peuvent être à l’origine de problèmes plus graves, parmi lesquels on trouve les uvéites, les kératites ou les ulcères cornéens. La cataracte ou la sclérose sont des problèmes touchant couramment les vieux chevaux.

 

Soigner l’œil de son cheval

Il faut savoir que le traitement prescrit par votre vétérinaire sera adapté au cas par cas. Les traitements peuvent être longs et fastidieux mais doivent être suivis scrupuleusement pour éviter toute aggravation, séquelle ou rechute. Les yeux n’étant pas vascularisés, la guérison met plus de temps qu’ailleurs. Si la maladie est détectée tout de suite, le cheval aura de meilleures chances de rétablissement complet. La douleur causée par un problème à l’œil doit être rapidement soulagée.

Là encore, mieux vaut prévenir que guérir. Pour cela, observez l’œil de votre cheval quotidiennement et nettoyez-le délicatement si besoin. Un bonnet à mouches est utile pendant la saison estivale afin d’empêcher les mouches de venir se poser au coin de l’œil du cheval, ce qui favorise les conjonctivites. Soyez prudents lorsque vous donnez le foin, afin que les particules ne volent pas dans le box au risque de se loger dans l’œil du cheval.